Accueil

Site Officiel de l'ASCAD

  L’Académie des Sciences, des Arts, des Cultures d’Afrique et des Diasporas Africaines a été officiellement créée par le Décret n° 2003-336 du 1er septembre 2003. Elle devrait comprendre soixante (60) membres nationaux permanents, vingt et un (21) membres étrangers permanents et six (06) membres correspondants associés par région culturelle. Toutefois, conformément à ses textes, seuls cinquante (50) membres nationaux permanents ont été nommés par le Décret N° 2004-368 du 15 juillet 2004.

  • Register

CÉRÉMONIE DE REMISE DES BOURSES ASCAD 2014

Cérémonie de remise des Bourses ASCAD, le 18 novembre 2014. Le 1er prix est décerné à Docteur OUTTARA  Gnenequidou Honoré, Enseignant Chercheur au Laboratoire de Biotechnologies de l’UFR Biosciences de l’Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody (à droite). Et le 2e  prix est décerné à Docteur KABLAN Ahmont Landry Claude, Enseignant-chercheur au Laboratoire de Chimie Organique Structurale de  l’Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody (à gauche). Voir plus de photos.

1er prix

A Docteur OUTTARA  Gnenequidou Honoré

------------------------------------

         Le 1er prix est décerné à Docteur OUTTARA  Gnenequidou Honoré, Enseignant Chercheur au Laboratoire de Biotechnologies de l’UFR Biosciences de l’Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody. L’évaluation du projet s’est faite à partir des appréciations suivantes :

 

- Originalité

09/15

- Intérêt pour le développement

25/25

- Faisabilité

15/15

- Application des résultats                       

15/15

- Total

64/70

                                                                 

 

 

 

 

  

Titre du projet : Standardisation de la fermentation du cacao ivoirien par des souches microbiennes de type starter à haut pouvoir fermentaire : impact sur la qualité des fèves marchandes et du chocolat à forte valeur ajoutée.

Pour comprendre l’intérêt de cette recherche, il convient de remonter au contexte dans lequel elle est conduite. En effet, le cacao, matière première de l’industrie chocolatière est, comme vous le savez, un produit agricole de rente qui tient une part importante dans l’économie des pays producteurs en général, et dans celle de la Côte d’Ivoire en particulier. Selon ICCO 2000 le cacao génère près de 30% des recettes globales d’exportation, et contribue à plus de 15% du PIB. Malheureusement, la qualité marchande de ce cacao en ce qui concerne notre pays, subit des décotes fréquentes qui entraînent d’énormes pertes économiques. La qualité du cacao est étroitement liée à la fermentation qui est une opération importante et essentielle dans le processus de transformation technologique di cacao en chocolat.

Or, cette fermentation est, elle-même, liée à un processus entièrement microbien difficile à contrôler avec, pour conséquence, la qualité variable, imprévisible et aléatoire des fèves fermentées et séchées (Camu et al., 2008).

Pour résoudre ce problème, selon le candidat, des itinéraires techniques de fermentation sont proposés aux pays par les Institutions étatiques.


 2e prix

A Docteur KABLAN Ahmont Landry Claude

------------------------------------

Le 2e  prix est décerné à Docteur KABLAN Ahmont Landry Claude, Enseignant-chercheur au Laboratoire de Chimie Organique Structurale de  l’Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody.

La fiche d’évaluation fait apparaître les résultats suivants :

 

- Originalité

15/15

- Intérêt pour le développement

15/25

- Faisabilité

15/15

- Application des résultats                       

09/15

- Total

54/70

 

 

 

 

 

  

Titre du projet : Etude chimique et Biologique d’Erythrophleum suaveolens (Fabaceae)

L’intérêt de ce projet est à rechercher dans nos forêts, qui regorgent encore de nombreux secrets au plan thérapeutique. En effet, en dépit des progrès réalisés par la médecine moderne, un effectif relativement important, et de plus en plus important, de nos citoyens recourent encore a la pharmacopée africaine, en raison de l’accessibilité difficile de nombre de centres de santé et le coût élevé des médicaments modernes, même les génériques.

C’est pourquoi, un des objectifs de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) est de mettre des médicaments traditionnels améliorés (MTA) à la disposition des populations des pays en voie de développement. Mais le chemin à parcourir à cette fin reste encore long difficile. Car, pour parvenir à l’objectif visé, il faut :

Vérifier et valider l’activité biologique des médicaments traditionnels ;

Apporter une assistance en vue de protéger les droits de propriété intellectuelle ;

Veiller à la protection de ces ressources naturelles.

ANNALES de l'ASCAD

APPEL A PUBLICATION

Revue en ligne qui offre un accès libre, gratuit et sans restriction à son contenu scientifique en texte intégral. Elle publie des articles rédigés en Français et en Anglais. Les « Annales de l’ASCAD Série C » sont ouvertes.

Agenda de l'ASCAD

L'académie des sciences des arts et des cultures d'Afrique des diasporas ASCAD, a l’honneur de vous informer que, dans le cadre des activités de son Domaine des sciences exactes, elle organise, le jeudi 15 octobre 2014 à la Rotonde des arts Galerie Nour Al Hayat.

Une table ronde sur le thème :

<<QUELLE EVALUATION POUR UN SYSTEME EDUCATIF PERFORMANT>>